ESMOD? ESMOD? ESMOD? Mon Expérience.

7:00:00 AM Héloïse Eouzan 12 Comments

Avant de vous embarquer dans cet article sachez qu'il est bien long et avec plein de bla bla mais bon je vous ai quand même mis quelques images histoire que cela ressemble moins à un gros bloc compact.


Si vous suivez ce blog alors vous n'êtes pas sans savoir que je suis étudiante ESMOD. Je vous montre régulièrement mes travaux, vous raconte nos événements et ne cesse de remercier mes parents de m' avoir permis d' intégrer cette école. Depuis des mois et des mois je me dit qu' il faut que je vous parle de cette expérience, alors voili voilou. Perso pour moi ESMOD c’est genre la meilleure expérience qui me soit arrivée alors je me devais de vous en parler! ♥ Je vais ici principalement vous parler de mon ressenti sur cette école mais avant ça je vais aussi un peu vous parler de la période pré-ESMOD. Et si vous voulez en apprendre un peu plus sur le fonctionnement de cette école je vous propose d'aller jeter un oeil à  l' article "Mon école, Ma passion" de ma poto Margaux.




Avant ESMOD.


Toute petite déjà j' ai su que travailler dans la mode était ce que je voudrais faire.

Ensuite la période du collège aura été une période pleine de recherche assez comique au niveau du style vestimentaire. Je suis passée d'une 6 ème très classique, à une 5 ème haute en couleurs à base de converse jaunes, de sweats multicolores, de salopette (à l'époque tout le monde se foutait de moi alors qu' aujourd'hui tout le monde en porte, et toc ahah!), à une 4 ème et 3 ème à base de rouge / noir, jupe écossaise, noeuds dans les cheveux, Dr. Martens, ect. Et à chaque fois je m'éclatais bien hehe.

En 3ème c'est aussi l'année où l'on a fait un petit stage de découverte d'une semaine. J' avais carrément envoyé une demande de stage chez Jean-Paul Gaultier, moi la petite élève de 3ème générale qui n' avait aucune expérience dans le monde pro de la mode. Bon j'ai reçu un refus évidemment hein, mais en farfouillant dans nos connaissances j'ai réussi à dégoter un petit stage chez une créatrice de robes de mariées en région parisienne. Un cadre génial avec un atelier au bord de la seine sur une péniche. j'y ai appris quelques petits trucs comme faire une écharpe en fausse fourrure, utiliser une machine industrielle, faire des poches passe-poilées... J' ai adoré ce stage mais en même temps il m'a fait réaliser que ce que faisait cette créatrice n'étais pas tout à fait ce que je voulais faire : elle travaillait toute seule de son côté, passant la journée seule dans son atelier . Et même si je ne suis pas toujours très à l'aise avec les gens je savais que je voulais travailler dans ce métier mais entourée d' autres, sans cesse en action, avec une équipe et toucher un peu à tout... Bref découvrir de la nouveauté en permanence!


Au lycée j' ai choisi une filière générale tout en sachant aussi qu' après je me dirigerais vers l' univers de la mode. Pour la 1ère et la term je m'oriente vers la filière scientifique, j'aurais préférée faire L mais mes parents avaient un peu peur des débouchés. Niveau notes en S je m'en sort bien mais c'est vraiment en cours de Français, d' Anglais et d' Art plastiques que je m' éclate. Ah et sans oublier que les marges de mes cours étaient remplies de petit gribouillis en tout genre, partout, partout, partout. Et  c'est au salon étudiant que j' ai découvert l' école ESMOD, j' ai su que c'est là que j'irais plus tard!


Lorsque l' année de term arrive, niveau cours j'avais toujours  des facilités et je me maintenais correctement à  13 en ne faisant vraiment, vraiment pas grand chose. Les profs étaient un peu perdus à mon sujet ; les cours qui m' intéressaient étaient la philo (et bin oui qui dit term dit Français remplacé par la philo!), l 'Anglais et la SVT. Ma prof de philo m'a demandé une fois pourquoi je n' étais pas allé en L et pour mes profs de matières scientifiques qui me faisais la morale en me disant que tout ce que j'apprenais ici me servirai pour mon futur, ils essayaient ensuite à chaque fois de savoir dans quoi je voulais me diriger histoire de pouvoir trouver un exemple pour illustrer leurs propos et finissaient toujours ébahie quand je leur annonçai que non je n'en avais clairement rien à faire de leurs cours puisque je comptais aller en école de mode. S' en suivait à chaque fois les questions du genre " qu'est ce que c'est comme école?", "qu'est ce qu'on y fait?", "tu es sûre qu'il y a des débouchées?", "tu n'as pas peur d'être déçu par une vision idéaliste?".... En janvier je passait les entretiens ESMOD et pour cela j' avais bossé mon dossier à fond pour leur montrer ma détermination. Durant une semaine mes parents ne m'avais jamais vu autant travailler , j'ai dû plus bosser en une semaine pour l'entretien ESMOD que pour tout un trimestre de cours classiques. L'entretien s' était passé à merveille et il ne manquait qu'une chose pour intégrer l'école : avoir mon BAC. Mes parents pensaient que cela me remotiverai pour bosser mes cours sauf que non, ahah! Pour entrer à ESMOD il me fallait mon bac et ça je savais que je l'aurais, je fanfaronnait même en disant que j'obtiendrai une mention, ce dont mes parents ne croyaient pas vraiment vu mon travail.  J' ai obtenu mon BAC mention Assez Bien avec des notes totalement aléatoires : J'explose les scores avec 19,5 en option arts plastiques et m'en sort avec un magnifique 4 en maths (oui, oui j'ai bien dit "magnifique", car j'avais parié sur 2 vu les pages blanches que j'avaient rendues, mais bon askip ils auraient remonté les notes de 2 point donc j'aurais probablement quand même dû avoir 2 ahah!). 



ESMOD Enfin


La rentrée arrive enfin, je suis à la fois super excitée par cette année mais un peu stressée de qui je vais trouver en face de moi. J'arrive déjà quasi en retard pour le jour de la rentrée, au moins ils sauront à quoi s'attendre avec moi après, ahah. Devant moi je découvre une promo d'un peu moins de 20 élèves tous différents : certains très classiques, d'autre un peu Blair Waldorf, une qui ressemble à une russe, certaines dont on entend déjà bien le rire et au fond de la classe un mec, qui a eu la force de nous supporter seul pendant toute une année ahah. Nous venons tous de milieux différents. Le prix de l'école équivaut au prix d'une école de commerce à l'inscription mais il faut aussi rajouter le buste de mannequin, le pack de livres, la machine à coudre, les outils et les fournitures textiles et artistiques à acheter tout au long de l'année. Pour certains ce sont les parents qui paient l'école, d'autres ont fais des prêts, certains ont travaillés avant. Certains sortent de bac généraux, d'autres de bac d'art, de bac pro, se réorientent après d'autres études ou bien se sont pas mal cherchés avant. Certains arrivent avec des connaissances en modélisme ou en stylisme ou pas. Mais une choses nous rassemble tous la motivation et une grande envie d'apprendre.


La formation ESMOD a lieu sur 3 ans, dont une année de spécialisation et durant ces années on suit un double cursus en stylisme/modélisme. L'avantage est que l'on apprend tout depuis le B.A.B, permettant ainsi à celui qui ne connait rien de quand même démarrer sur une base solide et ne pas être déjà perdu.


Tout le monde se rend vite compte que ce n'est pas une petite balade et qu'il y a du taff. qu'il faut bosser tard le soir, ou jusque tôt le matin, avec parfois des nuits blanches quand on a mal géré son temps, mais on s'éclate durant cette année. On découvre que certains profs qui avaient une réputation qui nous faisait peur sont géniaux et vraiment excellent dans leur taff. Des affinités se créent, une bonne ambiance s'installe et l'année se passe ainsi. Les profs nous disent parfois qu'on est la pire classe qu'ils aient jamais eus, On en rigole et continu notre bonhomme de chemin car chacun de nous à déjà entendu cette réflexion durant les années avant. En modélisme on commence par les bases, puis on s'attaque aux jupes, au chemises, aux robes (ou plutôt robe/chemise comme vu iciet aux pantalons. En décembre l'école avait déménagée dans de nouveaux locaux vraiment chouettes. Pendant l'année on participe à des événements en tant qu' habilleur par exemple, on nous propose un concours avec Armor lux (par ici les amis), et déjà la fin d'année et les dossiers d'examens s'approchent (ici ou ici).

Certains ont abandonnés en cours de route mais pas parce ce qu'ils ont été forcés à bout, non! Certains ont arrêtés à la suite de soucis de santé ou d'autres à cause d'une grande flemmardise que tu ne peux pas te permettre dans ce genre d'école car sinon c’est foutu pour toi, et c'est normal. Il n'y a que 3 ans de formations alors oui c’est condensé et peut être trop intensif pour certains mais c'est incroyablement riche en expériences.


A l'heure où je vous parle on est déjà en Février et cette deuxième année passe extrêmement vite, on a déjà étudié tout ce qui était du ressort de la veste du tailleur et du Teddy. On a bossé sur un ensemble tailleur perso. Et nous avons désormais entamé le sportswear, puis le stage et enfin nos examens de fin d'année, tout va aller très vite. Et au fil du temps je vous le dit clairement et sans mentir je ne cesse de m'épanouir à ESMOD. Toute la promo s'entend bien, on s’entraide, on se lance des petites vacheries pour rigoler, chacun à sa propre personnalité, sa propre place dans la promo, entre les discrets, les hyperactifs, ceux qui ont toujours l'air un peu perdu... Pas une journée ne se passe sans qu'il y ai je ne sait combien de fous rires, alors franchement, oui, c'est cool! Les profs sont exigeants mais une fois que nous les avons bien cernés c’est hyper facile de rigoler avec eux ou de leur poser des questions. En fait ESMOD c’est un peu comme une famille pour moi, on se comprend et tout et tout (enfin pas toujours parce que je suis quand même un peu bizarre de temps en temps et ils ne vous diront pas le contraire, ahah!). Dans cette promo il y a même les Totally Spies alors cela ne peut être qu' une école méga cool ESMOD, eheh.


Bon je vais arrêter avec la tirade dégoulinante de sentiments et tout le blabla parce que ce n'est pas vraiment mon habitude, mais voilà  je ne ments pas quand je vous dit qu ' ESMOD est la meilleure décision que j'ai prise de ma vie et je ne compte pas m'arrêter là car ce monde me plait vraiment et que je compte bien tout déchirer. De même que tous les élèves de ma promo ont intérêt de gérer leur futur sinon c’est moi qui iraient leur botter le c**!


Pour le moment mon expérience chez ESMOD n'est pas encore finie mais je sais qu'elle ne me décevra pas car j'y suis un peu comme à la maison là-bas.








You Might Also Like

12 commentaires:

  1. Waw t'as l'air de t'éclater !
    Ça fait super plaisir de lire à quel point tu t'épanouies.
    J'ai hâte d'être de lire tes prochains articles hehe.
    Des bisous. ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui cette école me plait carrément, carrément beaucoup, c'est vraiment génial! ♥

      Supprimer
  2. Ton blog est super ! Moi aussi je suis prise à l'ESMOD mais en formation d'année préparatoire, je commence les cours le 15 Février, et je n'ai qu'une seule hâte c'est de commencer les cours. Merci pour les infos que tu donnes sur l'école, c'est constructif et bien décrit. Bon courage pour la suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci c'est gentil!
      Pas de soucis c'est fait pour ça! Par contre je ne connais pas le principe de la formation d'année préparatoire, si tu repasses par là et que tu veux m'explquer, ou sur un autre réseau social, n'hésite pas!

      Supprimer
  3. Salut !
    Alors ton blog est génial et il donne encore plus envie d'aller à Esmod !! Je suis prise à Esmod Rennes en septembre et j'ai qu'une envie c'est d'y être ! Je viens de connaitre ton blog et je vais lire avec hâte les prochains articles.
    Bon courage pour la suite!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh je suis ravie que cela te donne encore plus envie d' y aller! ♥ En tout cas si tu as des questions : n' hésites pas!
      Et j' espère que mes prochains articles te plairont ;)

      Supprimer
  4. Coucou, ton blog est très motivant! J'aimerais aussi entrer à Esmod mais j'aimerais avoir quelques informations, combien il faut compter niveau budget pour les fourniture par mois? Est ce qu'il faut savoir dessiner ? Et comment se déroule le test ?
    Merci beaucoup de ta réponse ����

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou à vous deux! Désolé pour le délai d' attente! Je ne vis que ESMOD en ce moment avec tout le boulot ahah x)

      Pour les fournitures par mois je ne saurais trop vous dire... Plus les années passent plus il y faut augmenter les dépenses je dirais étant donné qu' il y a plus de boulot ahah. Tout ce que je peux vous dire c' est qu'il y a encore et toujours des choses à acheter x)

      Pas besoin de savoir dessiner pour y entrer! Beaucoup sont arrivés à l' école sans savoir ni dessiner ni coudre.

      Pour ma part pour le test d' admission j' avais préparé différentes planches d' inspirations que l' on m' avait demandé de préparer afin d' en parler. Après j' avoue ne pas avoir demandé dans quelle circonstance ce passait l' admission en première année à Paris par exemple ahah.

      En tout cas n' hésitez pas si vous avez d' autres questions! Et dans l' école de quelle ville allez vous postuler?

      Supprimer
    2. Merci beaucoup pour ta réponse! Je vais postuler à Lyon:)
      J'ai juste encore des questions pour l'entretien c'est quoi exactement les planches d'inspirations? Et quelles genre de questions sont posées ?
      Désolée de te déranger encore ahah

      Supprimer
    3. Désolé pour le retard...
      J' espère que tout c' est bien passé pour toi! Je croise les doigts pour toi!

      Supprimer
  5. Coucou Marie ta réponse m'intéresse aussi , j'ai une journée d'immersion prévue bientôt :-)

    RépondreSupprimer