Essena O'Neill - L'ancienne star d'instagram nous apprend-elle ( vraiment ) quelque chose?

7:00:00 AM Héloïse Eouzan 0 Comments

A moins que vous ayez vécu dans une grotte ou sans connexion internet durant la semaine qui vient de s'écouler, vous avez probablement entendu parler de Essena O'Neill. Si cela ne vous dit je récapitule : En début de semaine dernière, Essena, une instagrameuse australienne suivie par des milliers de personnes à travers le monde, annonçait qu'elle quittait les réseaux sociaux et tout ce monde. Fatiguée des faux semblant et la publicité vivante qu'elle était devenue, elle s'explique. Depuis de nombreux sites en ont parlé et ont relayé l' information.

Si ce sujet ne vous intéresse pas ou que vous n'êtes pas motivé pour lire un article un chouia long, alors autant que vous vous arrêtiez là tout de suite car il y a pas mal de lignes qui vont suivre. Et sans image! Annonçant ne plus vouloir servir de publicité ambulante, j'ai choisi de respecter sa décision à ma façon, c'est à dire en n'utilisant pas ses photos dans mon article.




Une dénonciation de l'envers du décor. 


Essena, 18 ans est suivie depuis le début de son adolescence par des milliers de followers. Fatiguée de tout ce l'envers du décor lui demandait, Essena a d'abord supprimé toutes les photos de sont compte instagram puis elle a choisi de publier de nouveau certaines de ses  anciennes photos mais cette fois-ci en utilisant une légende qui décrit la réalité derrière ces photos. Elle dénonce le fait que les entreprises l'aient payés pour qu' elle porte telle ou telle fringues, qu' elle présente tel ou tel produit... Mais elle explique aussi le nombre de fois qu'elle a dû prendre des centaines de photos pour que une seule soit parfaite, qu' elle colle à la demande la marque... Essena en a eu marre de tout ça explique dans une vidéo pourquoi elle quitte les réseaux sociaux et à quel point derrière toutes ses photos de vie parfaite elle se sentait seule, inutile, juste une plastique, une publicité vivante, un mensonge... Tout est faux, de la mise en scène et elle ne le supporte plus. Elle ne veut plus que donner un exemple bidon de vie parfaite aux jeunes filles qui la suivent. Par la même occasion elle a ouvert son site internet : Let's Be Game Changers, où elle dénonce tout ça  et promet que rien sur ce site ne sera sponsorisé. Elle ne veut pas que les petites filles croient en un idéal qui n'existe pas. Elle ne veut pas que les petites filles se comparent à elle, ni même entre elles. Et de nombreuses personnes l'ont soutenue dans cette démarche de ne plus utiliser les réseaux sociaux. Des encouragement venant de partout lui ont été adressés.


Internet est un danger, mais ne sommes nous pas capable de faire la part des choses?


Bien que je respecte ce qu'elle dénonce et son parti pris, je ne pense pas que vous soyez de grands naïfs, non? Les réseaux sociaux et internet sont devenus un support de communication au même titre que la télévision, la radio, la presse écrite... Et qui dit support de communication dit bien évidemment, sponsors, mise en avant de produits... Quand vous regardez une émission de télé vous vous doutez bien que leurs vêtements leurs sont prêtés, non? Ils les revêtent pour l'émission et puis les rendent à ceux qui sont chargé de les habiller où aux marques qui veulent recevoir une visibilité par exemple. Et tout le monde n'est pas sans ignorer que internet est désormais régit de la même manière lorsque l'on arrive à un certain niveau, non? Qui ne s'est pas douté que tous les vêtements qu'elle portait n' avait pas tous été payés, qui ne s'est pas douté que lorsqu'elle vous présentait un produit "magique" il était possible que la marque lui l'ai directement envoyé gratuitement en échange d'une publicité. Alors oui évidemment pour ça elle était payée, mais bon c'est comme ça que cela fonctionne la pub. Les stars que vous voyez à la télé ou les filles des magasines, c'est exactement le même principe. 

Personnellement, je pense plus que le problème est qu'elle se soit fait happé par ce système, sur le même principe que les enfants stars, elle voyait de la magie dans tout cela et ne s'est pas posée de question. Lorsque la première demande de partenariat a eu lieu elle a dû être plus que ravie et la probablement acceptée, puis tout devient un enchaînement... A quel moment dire stop? à quel moment mettre des limites...? Alors oui tout le monde sait qu' internet peut être nocif, que les réseaux sociaux peuvent présenter des dangers... Mais les personnes vulnérables se font avoir dans cette spirale. Oui je pense qu' Essena était (et est probablement encore aujourd'hui ) une personne vulnérable. Elle a débarqué sur internet et les réseaux dès l'âge 12 ans, et à 12 ans je suis désolé mais on est encore dans une phase où tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil. On voit du rêve, de la magie partout, le danger on ne s'en rend pas compte. C'est d'ailleurs la même chose quand un enfant/ado regarde un magasine, pour lui cette fille est réelle, elle veut lui ressembler, alors que pourtant la mannequin qui a posé, même elle, elle ne ressemble pas à l'image que l'on voit sur le magasine. A 12 ans, les réseaux sociaux ne sont pas un lieu où l'on peut se promener sans surveillance. Si vous n'êtes pas d'accord vous avez le droit, mais moi c'est mon opinion. Quand je pense à ma plus petite sœur qui a 11 ans, il est hors de question que je la laisse se promener sur les réseaux sociaux avant un bon nombres d'années. Vous vous rendez compte? 11 ans/ 12 ans on est encore un enfant, un bébé, on est innocent, alors oui il faut quelqu' un derrière pour surveiller et savoir ce qui est sain ou non pour l'enfant.

Cela nous amène donc malheureusement à un autre problème : celle qui avait 12 ans quand elle a commencé est à son tour suivie par des centaines de milliers de petites filles qui ont cet âge là. Dans ce cas il devient compréhensible qu'elle veuille les avertir, les protéger de ce qu'elle a vécu, pour qu'elles ne fassent pas les même erreurs et ne soit pas berner par des illusions. Mais là c'est le rôle des parents et de l'entourage que d'intervenir : ne laissez pas un enfant se promener sur les réseaux sociaux tranquillement comme s'il était averti, conscient des coulisses et suffisamment mûr pour savoir ce qui est bien pour lui ou non. On ne les laisse pas regarder certains programme à la télé alors pourquoi ce n'est pas la même chose sur internet?


Essena se moquerait-elle de nous?


Oui sa cause est noble, oui elle a probablement subi une énorme pression, oui elle ne supportait plus de mentir aux gens ni de mentir à elle-même, mais il n'y a pas comme une aberration dans sa démarche? Sa décision de quitter les réseaux sociaux a été diffusée où? Sur une plateforme de vidéo en ligne... AHAH. C'est quand même assez ironique, non? Et son site internet/ blog où elle dénonce tout ça est l'outil même qu'elle continue d'utiliser. Cela me semble un peu incohérent. Alors oui certains diront que c'est l'endroit le plus simple et efficace pour faire passer son message, mais cela ressemble quand même énormément au serpent qui se mord la queue... D'autant plus qu' avant qu'elle ferme son compte instagram cela lui a quand même apporté encore plus d'abonnés, et la rendu encore plus "célèbre"... Elle dénonce le narcissisme de l'image et le danger des réseaux sociaux, en faisant de ces réseaux ses outils. Pour moi c'est un peu comme une association qui lutte pour sauver les arbres et qui distribue à tout va dans la rue des flyers en papier pour sensibiliser les gens...



Je pense avoir fait à peu près le tour de ce que j'avais à dire sur le sujet. Il se peut que vous ayez le même point de vue que moi, que certaines de mes idées soient les votre aussi, où qu ' au contraire vous soyez en total désaccord avec cet article. Alors n'hésitez pas à me donner votre ressenti, à m'exprimer votre opinion ( à condition Evidemment que tout cela reste argumentatif et calme), je serais ravie de lire tout ça.

Internet est néfaste, un danger mais aussi tellement inspirant, il y a tellement de sujets, de nouveautés qui ont été mis en valeur par internet et qui ont permis à des milliers de gens d'avancer. Et n'oublions pas un point essentiel : si internet et les réseaux sociaux sont comme ils sont, nous en sont tous ensemble les seuls responsables. Alors c'est à nous d'agir pour que tout ça soit à l'image que l'on souhaite.


La vidéo de Essena O'Neill : C'est par ici

You Might Also Like

0 commentaires: